Chien de maitre

Incarnez un chien ou un humain et travaillez en binôme l'un avec l'autre.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sans Issu [ PV 1 humain ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaeld
Membre
Membre
avatar

Cancer Singe
Nombre de messages : 12
Métier ou études RP : Chien chercheur en décombre
Niveau de RP : Expert*
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Age du personnage: 4 ans
Amour: Célibataire.
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Sans Issu [ PV 1 humain ]   Sam 24 Avr - 4:47

    Le silence était complet. Pas même le bruit d’une goutte d’eau, le sifflement d’un vent léger ou encore le grésillement d’un insecte volant en mouvement ne venait rompre ce moment de silence. Chose qui était particulièrement étrange venant d’un endroit comme un chenil ou en temps normal il y a toujours du bruit. Ce qui faisait que l’intérieur était si calme c’était que tous les chiens avaient été envoyés à l’extérieur pour qu’ils se dégourdissent les pattes un peu. Cependant, ce calme si apaisant et si relaxant n’allait malheureusement pas durer longtemps encore. Un chien avait été capturé dans le centre ville. Il avait été prit sur le fait alors qu’il mangeait dans une poubelle qu’il avait, peu avant, renversé. Les deux hommes qui s’occupaient de capturé les chiens errants avaient entendu le bruit métallique sur le trottoir de béton. La capture du chien avait été difficile mais finalement il avait réussit à l’avoir après environ trente minutes de combat acharné. Les deux hommes étaient à bout de souffle et le chien était presque mort de fatigue. Couché à l’arrière de l’imposant véhicule de l’endroit, la bête était étendue au sol, la respiration saccadée et la langue sortie. La bête était belle visiblement, mais sont pelage était terne et salit par les jours passé à errer sans but. Le chien était d’une race du nord visiblement, mais tant qu’il ne se relèverait pas, on ne pourrait préciser laquelle.

    Le voyage fut d’assez courte durée alors l’imposante bête n’eut pas vraiment le temps de reprendre son souffle. Le véhicule s’arrêta avec violence et le chien glissa sur environ soixante centimètre en direction de la porte. Ce fut une chose qui ne plut pas particulièrement à l’animal, mais qui ferait certainement plaisir aux deux hommes. Le chien commençait à respirer normalement lorsque le plus imposant des deux bipèdes ouvrit la grille qui servait de porte au véhicule. Il tenait une laisse dans sa main et dans l’autre il avait une muselière. Il c’était fait mordre une fois il ne comptait pas retenter l’expérience. Ce fut donc pour cette raison qu’il tira sur le chien pour lui enfilé la muselière bien malgré le fait que visiblement l’imposante bête n’en avait pas envie. Il montrait les dents et laissait entendre un léger grondement sourd. L’homme fit comme si il n’avait rien remarqué puis il attacha la laisse au collier en lambeau que portait le chien. Le chenil allait lui en mettre un nouveau. Le chien se releva lentement avec un peu de difficulté. Il s’agissait d’un splendide husky sibérien. Malheureusement pour lui, il n’était pas vraiment en pleine forme. On voyait très bien qu’il avait été maltraité par le passé et qu’il avait été négligé. Le jeune mâle sauta en bas du véhicule et trébucha. Il se retrouva coucher au sol, haletant comme si il venait de courir vingt kilomètres. L’homme le força à se relevé et il se mit à marcher. L’husky n’eut pas vraiment le choix de suivre le bipède. La muselière étant serré, l’imposante bête préférait ne pas trop faire d’histoire.

    Une fois les portes de l’endroit passé, l’homme s’arrêta à la réception et il demanda un collier rouge. La jeune femme lui en tendit un et l’employé changea le collier de la superbe bête rapidement et il changea de même la laisse de collier. Il réinstalla les identifications du chien sur le nouveau collier. Il décrit le chien rapidement à la réceptionniste et il lui donna le nom du chien. La petite fiche serait insérée dans le petit carré plastifié. Lorsque ce fut fini, la réceptionniste tendit le petit carton à l’employé et ce dernier la remercia et se remit en marche, L’husky toussa sous la pression puis il suivit le bipède. Le collier encore raide dérangeait le chien, mais il préférait ignorer le malaise pour éviter de recevoir une correction. L’homme observa quelques cages, ralentit devant une mais finalement il se remit à avancer. Il finit par s’arrêter vers le milieu du chenil et il ouvrit la porte d’une cage assez vaste ou il n’y avait absolument aucun chien. L’homme fit entré le husky dans la cage, détacha la laisse, sortit de l’endroit et referma la grille. Il incéra la fiche d’information dans le petit carré et l’employé enleva le plat de nourriture pour allé le remplir. Il fit de même avec l’eau.

    Lorsque l’homme se fut éloigné l’imposante bête se jeta sur la nourriture sèche et en moins de temps qu’il ne faut pour dire ouf, le plat était vide. Le chien était visiblement affamé. Il lapa quelques gorgés d’eau puis il se mit à observer les autres cages. Il y avait une très grande variété de chiens dans ce chenil. Il fallait vraiment avoir de la chance pour être adoptés. Vaeld remarqua alors que certains chiens avaient des colliers rouges comme lui et d’autres avaient des colliers verts. C’était étrange comme code de couleur. Comme si les couleurs voulaient dire quelque chose. Comme de fait, sur la fiche de la cage du chien on pouvait y lire :


Nom : Vaeld
Race : Husky Sibérien
Âge : Environ 4 ans
Pelage : Roux & Blanc
Yeux : Bleu
Couleur Collier : Rouge
Raison : Il mord
Statut : À Adopté
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Rouvie
Rang: Administrateur
avatar

Cancer Tigre
Nombre de messages : 4982
Quartier d'habitation RP : Quartier du loup blanc
Métier ou études RP : Pychologue, comportementaliste canin
Niveau de RP : Expert*
Date d'inscription : 10/07/2005

Feuille de personnage
Age du personnage: 19 ans
Amour:
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sans Issu [ PV 1 humain ]   Lun 26 Avr - 12:07

Me voila arrivée devant les portes de ce chenil, j'étais venue ici dans le but de trouver un compagnon, cela faisait peut de temps que j'étais arrivée dans cette ville et je dois bien avouer qu'elle ne m'avais pas tardé à me faire des cadeaux du plus mauvais gout. Je me disais qu'en ayant un chien, cela m'arriverais moins, et puis au lieux de prendre une toute petite boule de poil de quelques mois, pourquoi ne pas aider un animal ayant eu quelques douleurs dans son passé ? Mon métier de comportementaliste canin m'avait appris une chose, à chaque comportement il y a une raison, bonne ou mauvaise. Il était possible de combattre un comportement dit "dur ou anormal" quand ont à la patience et que l'on sait écouter son animal. Je pousse donc la grille pour rentrer à l'accueil ou j'explique que je recherchais un chien de taille moyenne et que je n'avais aucune idée de la race, que je marcherais très certainement au coup de coeur. Sur ces mots, l'homme me fit entrer dans le chenil, une grande allée central bordée de cages qui étaient occupées par de nombreux chiens, je les regardaient tous, un par un, une émotion étrange m'envahis, une sorte de pitié, je m'arrête sur quelques cages passant ma main par les barreaux pur caresser ces boules de poils tous aussi adorables les uns que les autres. Je me serais écoutée, je les auraient tous pris avec moi, mais c'était chose impossible. Je n'avais ni l'argent, ni l'espace nécessaire à cela, d'un autre coté, à la vue de leurs réaction, je ne doutais pas un instant qu'ils trouveraient vite un doux foyer, du moins c'est ce que j'espérais pour eux. Nous continuons notre chemin dans cette allée pendant un certain temps, puis arrivé au bout de cette allée, l'homme me dit que tous les chiens disponible à l'adoption étaient la, oui mais voila mon coup de foudre n'eus pas lieux. puis je vis au milieux des deux dernière cage une pancarte sur laquel était marqué :

Nom : Vaeld
Race : Husky Sibérien
Âge : Environ 4 ans
Pelage : Roux & Blanc
Yeux : Bleu
Couleur Collier : Rouge
Raison : Il mord
Statut : À Adopté

Je m'approche de cette cage doucement, puis je vois un magnifique husky aux yeux perçants il avait un air triste, je chercha un moment l'appellation "il mord" je m'accroupis regardant le chien, je n'y voyais aucune méchanceté dans ses yeux l'homme me dit :

"Vous savez, ce chien mord, je ne sais pas si vous vous attardez sur la bonne cage Madame"

je tourne donc ma tête vers l'homme, qui était il pour décrire un animal qu'il ne connaissait surement pas plus que ça ? qui était il aussi pour décider pour moi? c'était la seule chose à ne pas faire qui me décida à porter mon attention sur ce magnifique Vaeld.

"Vous savez, un chien à toujours une raison et une réaction différente pour chaque événement, comme l'homme vis à vis de certaines choses de la vie"

Je reporte mon attention sur le chien puis je passe doucement ma main par le grillage de la porte lui parlant doucement.

" Alors Vaeld, je suis sure que toi aussi la vie n'a pas été très sympa avec toi, mais tu sais, tu n'es pas le seul, moi aussi elle ne m'a pas fait de cadeaux, viens, approches."

Je ne bougea pas attendant la réaction de l'animal que j'espérais positive.




*~ Changer de vie pour trouver enfin la sérénité ~*
Revenir en haut Aller en bas
Vaeld
Membre
Membre
avatar

Cancer Singe
Nombre de messages : 12
Métier ou études RP : Chien chercheur en décombre
Niveau de RP : Expert*
Date d'inscription : 23/04/2010

Feuille de personnage
Age du personnage: 4 ans
Amour: Célibataire.
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sans Issu [ PV 1 humain ]   Mar 27 Avr - 2:17

    Cette balade en voiture n’étant pas la chose la plus plaisante du monde, le jeune mâle tenta d’en profiter pour reprendre son souffle. Cependant c’était peine perdu car le rythme cardiaque de l’animal était si élevé qu’il peinait énormément seulement à prendre son souffle constamment. Une douleur sourde lui déchirait la poitrine à chaque fois que l’air y pénétrait. Chose qui rendait son réflexe de respirer encore plus déplaisant. Cette balade non désiré se termina cependant rapidement. Ce fut peut-être ce qui fit le plus plaisir au husky roux. Il n’aimait pas du tout les promenades en voiture et pour cause. Ses anciens maitres avaient prit l’habitude de le pousser en dehors du véhicule en route lorsqu’il bavait un peu trop ou encore quand il commençait à s’agiter un peu trop. Mais que voulez-vous, l’amour d’un chien envers son maître est inconditionnel. Il les aimait encore et encore et enduraient à chaque fois les coups qu’on lui donnait en se disant qu’il les méritait très certainement. Et de toute façon, Vaeld sentait de moins en moins les coups avec le temps. Comme si son corps avait décidé de réagir à cette violence. Il avait cependant commis l’erreur à ne pas commettre. Il avait mordu la main qui le nourrissait et c’était la chose à ne pas faire.

    Coucher en silence dans son nouvel habitat, Vaeld gardait la tête appuyé sur ses pattes avant. Il ne regardait pas la porte de son enclos. Il se contentait seulement de fixé le vide comme un animal qui n’attend rien d’autre que la mort. Pauvre bête. Attendre la mort alors que de très nombreuses années restent encore sur le chemin de sa vie. La souffrance que l’on pouvait percevoir dans le regard de ce chien aurait certainement put affecter le cœur de l’homme le plus insensible de la planète. Le husky roux soupira doucement alors que les jappements d’un chiot surexcité ce faisait entendre. Un autre animal qui se trouvait une famille et qui se faisait des idées en croyant qu’il allait être heureux. C’était étrange cependant. Car aucun bruit de portes de métal ne s’était fait entendre donc le chien n’avait certainement pas été adopté. Chose certaine, il y avait un ou des humains qui étaient en train de visité le chenil à la recherche du chien parfait. Vaeld se lécha les babines lentement puis il redressa la tête au moment une deux paires de jambes passaient devant son enclos et, par malheur, s’arrêtaient.

    Vaeld observait la jeune femme qui faisait de même avec lui. L’imposante bête ignorait encore comment il allait réagir. Il se demandait s’il devait montrer les crocs, grondés et japper ou encore seulement rester neutre. Le jeune mâle fixait la jeune femme qui semblait parler avec l’homme qui se tenait encore debout. L’imposante bête n’avait aucune réaction. Ce ne fut que lorsque la jeune femme se passa la main entre les barreaux que Vaeld réagit. Les crocs de ce dernier apparurent et un grondement sourd ce fit entendre. Le poil du chien s’hérissa comme si il avait prit un choc électrique. Ce genre de réaction était très normal pour un chien n’ayant pas confiance en l’homme. Mais ce genre de comportement pouvait en effrayer plus d’un. Ce fut pourquoi l’homme qui accompagnait la jeune femme donna un coup de pied dans le grillage et il lui ordonna de ce taire. Chose que Vaeld s’empressa de faire. Couchant les oreilles sur sa nuque, le superbe husky se releva lentement puis il s’approcha de la jeune femme. Il n’avait pas vraiment envie de se faire toucher par cette jeune femme, mais il sentait qu’il n’allait pas passé un merveilleux quart d’heure s’il continuait à agir ainsi. Ce fut donc pourquoi il s’arrêta près de la main de la jeune femme et il la renifla quelques secondes. Il observait la jeune femme en silence puis il s’assit. Continuant sont observation.
Revenir en haut Aller en bas
Sarah Rouvie
Rang: Administrateur
avatar

Cancer Tigre
Nombre de messages : 4982
Quartier d'habitation RP : Quartier du loup blanc
Métier ou études RP : Pychologue, comportementaliste canin
Niveau de RP : Expert*
Date d'inscription : 10/07/2005

Feuille de personnage
Age du personnage: 19 ans
Amour:
Barre de vie:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Sans Issu [ PV 1 humain ]   Ven 30 Avr - 1:52

Chaque comportement à une cause, et le comportement de Vaeld en disais long sur son vécu, des années d'expérience m'avait prouvé que ce genre de comportement était en règle général dut à de très mauvais traitement que, certain de mes confrèrs très peut professionnel disaient qu'il n'y avait rien à faire. Pour ma part j'ai toujours pensé le contraire, pour moi, laisser tomber revenait à la même chose que de laisser tomber un enfant qui vous demande de l'aide parce qu'il se fait maltraiter. Je regarde avec attention le superbe husky, il avait du caractère mais ses yeux montraient aussi un amour certain, bien caché, mais bien présent. Il renifla ma main, je n'en fis pas plus pour le moment, à chaque chose son temps. Je retira ma main des barreaux doucement puis me releva toujours avec des gestes lents, l'homme qui m'accompagnait commençait à trouver le temps long et je vis bien que ce chien en avait peur.

"Alors Mme, vous pensez que ce fauve est pour vous ? Il irait mieux un homme de poigne vous savez, enfin bon, moi je dis ça, je dis rien, c'est pour vous."

Je regarda l'homme le dévisageant, mais comment pouvait on penser pour les gens ? que savait il de moi ? rien, absolument rien, de même qu'il ne devait rien savoir au sujet de ce chien. Chien sur lequel je repose mon regard, il fallait que je le sorte d'ici, mais pour ça, il allait falloir qu'il m'aide et surtout qu'il comprenne que je ne lui voulais pas de mal, au contraire.

"Ouvrez moi, je veux rentrer, et éloignez vous s'il vous plait, j'ai besoin de calme pour faire connaissance avec lui."

L'homme me regarda avec de gros yeux mais sous mon aire décidé il abdiqua.

"C'est vous que ça regarde, si vous voulez vous faire mordre.. Je suis dans l'obligation de refermer à clé derrière vous, je ne serais pas loin, en cas de soucis criez je viendrais vous ouvrir dans la seconde, mais faites attention à vous."

J'accuièse de la tête puis rentre dans la cage du magnifique husky. Je savais que je rentrais chez lui et que sa réaction pouvait être violente, mais j'étais prête à tout pour le sortir d'ici. Je m'assied donc non loin de la porte puis sors de ma poche quelques friandises que j'avais apporté pour le petit protéger que je voulais sortir d'ici, petit protégé qui fut Valed. Dans un premier temps je lança avec des gestes lents une friandise vers le husky et attendis sa réaction.




*~ Changer de vie pour trouver enfin la sérénité ~*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sans Issu [ PV 1 humain ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sans Issu [ PV 1 humain ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sans rêve ni cauchemar [ PV : Petra Traümer ]
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Elèves sans frontières, malades sans frontières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chien de maitre :: Rencontres entre chiens et maîtres :: Le chenil-
Sauter vers: